Comment rédiger un article SEO de bonne qualité ?

À notre période digitale, le SEO est devenu un outil incontournable pour optimiser sa présence sur internet. Pour produire du contenu lisible, de qualité et bien référencé, il faut avoir recours à des techniques spécifiques.

Qu’est-ce que le SEO ? Pourquoi l’appliquer à son contenu ? Qui peut l’appliquer ? Et enfin comment l’optimiser ? On vous explique tout !

Le SEO, quèsaco ? 

De l’anglais Search Engine Optimization (SEO), ou optimisation pour les moteurs de recherche en français, il s’agit de référencement naturel

Ce sont toutes les actions qui vont servir à optimiser la visibilité de votre contenu web sur les moteurs de recherche. De cette manière, votre site sera parmi les premiers résultats de recherche.

Pourquoi le SEO ?

Grâce au SEO, votre contenu web est optimisé, ce qu’il signifie qu’il est à même de proposer une réponse pertinente à une recherche web. Quand un internaute tape sa requête sur un moteur de recherche, il ou elle emploie certains termes précis. À partir de ces mots, le moteur va trier tous ses résultats et ressortir le plus pertinent.

À partir d’un algorithme spécial, le moteur de recherche va juger votre réponse et votre présence sur internet. Ce processus par lequel le moteur parcourt, analyse, et répertorie les pages d’un site avant de l’afficher dans les résultats s’appelle l’indexation

Plus le moteur jugera le contenu de votre site et votre présence intéressants, mieux vous serez classé-e dans les résultats. Les internautes veulent en général aller vite, il faut donc mieux apparaître sur la première page des résultats.

Les moteurs de recherche référencent quotidiennement les pages de tous les sites, d’où l’importance du SEO, et d’alimenter intelligemment votre site internet de manière régulière !

Pour être sûr(e)s de ″bien″ alimenter votre contenu web, il faut d’abord définir vos objectifs :

  • quelle est votre stratégie éditoriale ?
  • qui est votre public-cible ?
  • que voulez-vous dire exactement ?
  • quel ton et quel style rédactionnel voulez-vous adopter ?

Tout cela se définit grâce à la rédaction de la charte éditoriale, un document de référence destiné à assurer la cohérence, l’homogénéité et la qualité de la production de contenu web qui est destinée à la communication d’une entreprise ou d’un service. 

Qui peut faire du SEO ?

Les personnes en charge du SEO sont celles qui ont la responsabilité de la rédaction du site. Il s’agit d’un rédacteur web ou d’une rédactrice web ou d’un-e journaliste web

Cette personne est chargée de produire du contenu en rédigeant des articles web et des articles de blog, selon certaines techniques de rédaction. Sa principale mission est de rédiger des contenus d’une grande lisibilité, de qualité rédactionnelle et de qualité éditoriale.

Elle va aussi mettre en place une check-list de rédaction SEO, avec des objectifs à remplir afin d’optimiser au maximum le contenu du site, donc le référencement, et donc la présence sur internet. 

Quel prix pour du SEO ?

Google représentant plus des trois quarts des recherches internet mondiales, il est intéressant pour votre site ou blog d’apparaître en première position. 

A l’inverse du SEA, le référencement payant mis en place via Google AdWords, le SEO est un référencement naturel. Vous n’avez pas besoin de payer le moteur de recherche pour atteindre le top 5 de la première page.

Vous pouvez choisir de rédiger vous même vos contenus. Cela ne demande pas forcément d’investissement financier, l’optimisation SEO de vos contenus web demande :

  • du temps
  • de la rigueur
  • de la régularité dans la mise en ligne. 

Vous pouvez aussi faire le choix de déléguer la création de contenus à une agence de communication éditoriale. Ainsi, vous serez sûr-e de bénéficier d’une équipe professionnelle pour vos articles. 

Au-delà de la rédaction, cette équipe saura vous conseiller pour mettre en place une veille et une stratégie sur le long terme. 

SEO : Quelques bonnes pratiques à adopter

Pour avoir un bon référencement naturel, il ne suffit pas d’être un bon rédacteur ou une bonne rédactrice. Il faut de bonnes pratiques ! On vous en souffle quelques-unes par ici. 

1. Pas de plagiat !

L’une des règles de base pour la création du contenu, qu’elle soit pour du web ou du print, c’est de ne surtout pas plagier les autres ! D’abord parce que c’est du vol de propriété intellectuelle, ensuite parce les moteurs de recherches sanctionnent les sites qui ont recours au duplicate content.

Le duplicate content, ou contenu dupliqué en français, signifie qu’on reproduit à l’identique (ou presque) le contenu d’une page ou d’un site web sur un autre site. 

2. Communiquez sur ce que vous maîtrisez

Ne vous aventurez pas à communiquer sur des sujets que vous ne connaissez pas bien. La clé pour un contenu riche et pertinent, c’est de bien connaître son sujet !

3. De la régularité dans ses posts 

Pour un référencement optimal, il vaut mieux poster de manière régulière sur votre site ou votre blog. Par exemple, postez du contenu 3 fois par semaine. Évitez de mettre en ligne beaucoup d’articles d’un coup, puis plus rien pendant deux semaines.

4. Le SEO, la rédaction adaptée au web

Il faut adapter votre style rédactionnel au format web. Privilégiez des phrases courtes, simples, efficaces ! Choisissez également une police et tenez-y vous pour tout votre contenu. Vos articles n’en seront que plus harmonieux. 

5. Avoir un site toujours disponible

S’assurer que votre site est toujours disponible, et redirigé vers les bonnes pages permet d’améliorer votre visibilité. Les internautes aiment recevoir rapidement les informations qu’ils recherchent et tomber sur une page error pourrait les décourager de revenir sur votre site.

6. L’utilisation des mots-clés

Avant de se lancer dans la rédaction de votre site web, il faut d’abord définir un champ lexical propre à votre identité, à ce que vous offrez, et à votre public-cible

L’utilisation des bons mots-clés est primordiale pour améliorer votre présence et votre visibilité auprès des personnes que vous souhaitez réellement toucher ! Cela renforcera également votre référencement.

Cependant, n’utilisez pas les mots-clés à tire-larigot ! Il faut les espacer dans vos articles. Sinon vos contenus risquent d’être ″suroptimisés″, ce que les moteurs de recherche n’apprécient pas. 

7. Travailler la traîne

La traîne est une technique de référencement visant à créer un champ lexical très large. La traîne est composée de la courte traîne et la longue traîne

La courte traîne représente la tête de la longue traîne, c’est-à-dire les mots-clés principaux de votre champ lexical. Ces mots sont plus génériques et répondent aux demandes simplifiées des internautes.

Il y a aussi des mots dits de longue traîne, c’est-à-dire des mots-clés plus spécifiques, pour répondre aux requêtes plus longues des internautes.

8. Structurer votre contenu  

La structuration de contenu est très importante pour faciliter la lecture et la compréhension de votre contenu. Créez votre contenu avec un plan, avec une introduction (appelée méta-description en webmarketing) des titres (H2) et des sous-titres (H3) accrocheurs, pour attirer l’attention du lecteur.trice. Utiliser des questions dynamise également votre contenu. Enfin, n’oubliez pas la relecture !

9. Alimenter la méta-description 

La méta correspond à la description du contenu de votre page web. Pour être optimisée correctement, elle ne doit pas dépasser 150 caractères. Elle correspond au texte apparaissant en-dessous du titre de votre contenu dans les résultats de recherche. Elle est très importante car elle permet de planter le sujet. 

10. Privilégier le maillage 

Le maillage interne est très important. Il s’agit d’ajouter des liens internes sur certains mots-clés qui vont renvoyer à d’autres pages de votre site. Attention cependant à ne pas mailler sur les mêmes mots, pour toujours plus de visibilité.

11. Ne pas négliger le netlinking 

Vous pouvez aussi ajouter des liens sur certains mots-clés qui renvoient vers des sites externes. Faire du netlinking, c’est augmenter le nombre backlinks ou liens externes vers des sites officiels, ou de qualité, afin d’améliorer votre référencement. Attention cependant à ne pas en abuser ! 

12. Optimiser les images 

Les images de vos contenus écrits doivent être de bonne qualité et de petite taille, pour être visibles efficacement et rapidement. Afin d’éviter l’accusation de vol de propriété intellectuelle, elles doivent être libres de droit.

Leur nom est très important également, il doit être court et composé de mots-clés séparés par un tiret. N’utilisez pas de caractères spéciaux, ou de majuscules. 

Vous pouvez rajouter une légende en-dessous, directement dans votre texte, mais celle-ci doit être différente du nom.  

Pensez aussi à optimiser les balises ALT. La balise ALT comprend un texte qui décrit l’image dans le cas où elle ne s’affiche pas, ou pour les personnes malvoyantes. Cette balise ALT est importante car elle contribue aussi au référencement.

13. Appliquer la réécriture URL

Si l’adresse URL de votre article de blog ou de site est trop compliquée, l’internaute peut avoir du mal à retrouver la page. Nous vous conseillons de simplifier au maximum vos adresses URL, avec par exemple votre nom de domaine, suivi des mots-clés de la page en question, séparés par des tirets ou des points. Évitez au maximum les autres caractères spéciaux et les chiffres. 

Besoin d’un coup de pouce pour définir et créer votre rédaction SEO ? Ariane & Écho est là pour vous ! Jeunes, réactives et passionnées, nous vous accompagnons dans la rédaction et la mise en place de votre stratégie éditoriale et SEO, la rédaction et l’optimisation de votre contenu web !

Notre mot d’ordre : répondre aux 3 C : clarté / cohérence / créativité !